Ici commence la mer !

 

 

 

la mer

A l'entrée de la piscine de Piriac

 

la mer

Au Croisic

 

http://www.cap-atlantique.fr/dossiers/operation-ici-commence-la-mer

 

 

 

 

Spot de l'opération "Ici commence la mer."

Dans le prolongement de l’opération HellO et dans l’esprit des actions menées par la ville de Collioure depuis 2017 et par la ville de Cannes, Cap Atlantique et ses 15 communes ont décidé de renforcer la sensibilisation à la qualité de l’eau en particulier pour rappeler le caractère séparatif des réseaux d’eaux pluviales et d’eaux usées ; principe qui est souvent source de confusion pour les résidents principaux comme pour les résidents secondaires.

Le dispositif baptisé « Ici commence la mer. » devrait ainsi permettre une meilleure appropriation des bons réflexes à l’année face à la présence d’une grille d’eaux pluviales évitant ainsi les rejets nuisibles à la qualité de l’eau et à ses usages (baignade et pêche à pied) tels que les mégots, les substances chimiques (solvants, pesticides, peinture, graisse…) et les déjections canines !

Détails du dispositif "Ici commence la mer !"......... A suivre sur le lien, si vous voulez en savoir plus

 

http://www.cap-atlantique.fr/dossiers/operation-ici-commence-la-mer

 

la mer

Le traict du Croisic entre le Croisic et Pen-Bron la Turballe

 

la mer

 

 

la mer

 

 

la mer

 

 

la mer

Le port du Croisic à marée basse

 

Ici commence la mer !

Kurun (« Tonnerre » en breton) est un cotre de plaisance de type norvégien, dessiné par l'architecte naval Henri Dervin pour le navigateur français Jacques-Yves Le Toumelin, qui effectuera à son bord un tour du monde de 1949 à 1952, puis une croisière aux Antilles en 1954-1955.
Le Kurun fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 30 octobre 19931.

Histoire

Il a été construit au chantier Leroux du Croisic entre 1946 et 1948. C'est un cotre à déplacement lourd, du style des plans Colin Archer à arrière norvégien, sans moteur auxiliaire.

Au retour de ses périples, Le Toumelin mit son bateau au sec sous hangar et ne s'en servit plus. L'ayant délaissé depuis 1960, il cèda son bateau en 1986 à une association du Croisic. Après une restauration, Kurun est remis à l'eau en 1991, toujours sans moteur. Il participe à Brest 1996.

Il est classé monument historique en 1993, à la ville du Croisic pour le franc symbolique, sous réserve qu'il ne navigue plus jamais. Cette clause ne fut pas respectée par la ville, obligeant le navigateur à porter plainte . Motorisé en 2004, il participe à de nombreux rassemblements maritimes comme les fêtes maritimes de Brest : Brest 2004, Brest 2008, Les Tonnerres de Brest 2012 et autres, plus modestes.

Géré par l'Association des Amis du Kurun, il effectue maintenant des promenades au départ du Croisic pour les membres de l'association.

Il est parfois amarré, comme yacht agréé, à quai du Musée maritime de La Rochelle.

 

Ici commence la mer !