Source: Externe

Journée mondiale 2017 du diabète

Le diabète est la neuvième cause de décès chez les femmes à l’échelle mondiale. Zoom sur cette pathologie.

Journée Mondiale du DiabèteLe diabète, késako ?
Maladie chronique, le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des glucides apportés par l’alimentation. Il se traduit par un excès de sucre dans le sang appelé hyperglycémie.
Le diabète se dépiste par un examen sanguin de la glycémie à jeun.

Deux formes de diabète
Le diabète de type 1 et le diabète de type 2, les formes les plus courantes de diabète, sont deux maladies de causes différentes mais qui ont les mêmes conséquences et des origines multifactorielles.

• Le diabète de type 1
se nomme aussi diabète insulino-dépendant (DID). Il concerne environ 10 % des diabétiques. Il survient brutalement lorsque le pancréas ne fabrique plus suffisamment d’insuline. Sa manifestation soudaine, chez des personnes souvent jeunes, se traduit par des crises symptomatiques : soif intense, urines abondantes et fréquentes, amaigrissement rapide.
L’unique traitement actuel est l’apport d’insuline sous forme d’injections (avec un stylo ou une seringue) ou via une pompe (appareil externe ou implantable).

• Le diabète de type 2, appelé également insulinorésistance, touche plus de 90% des diabétiques. Cette forme résulte de la mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules de l’organisme (insulinorésistance). Il apparaît généralement chez des personnes âgées de plus de quarante ans.
Sournois et indolore, le diabète de type 2 est une maladie évolutive qui peut passer longtemps inaperçue. Selon certaines estimations, il s’écoule, en moyenne, 5 à 10 ans entre l’apparition des premières hyperglycémies et le diagnostic.
Pour traiter le diabète de type 2 des mesures hygiéno-diététiques sont préconisées en première intention. Si nécessaire, des traitements antidiabétiques oraux ou injectables sont ensuite prescrits, associés à une alimentation équilibrée et une activité physique régulière.

En prévention
On a montré que des mesures simples modifiant le mode de vie pouvaient être efficaces pour prévenir ou retarder le diabète de type 2. Pour prévenir ce diabète et ses complications, il est essentiel de :
→ Parvenir à un poids corporel normal et de le maintenir ;
→ Faire de l’exercice physique (au moins 30 minutes par jour d’exercice d’intensité modérée) ;
→ Adopter un mode alimentaire sain, éviter le sucre et les graisses saturées ;
→ Arrêter le tabac car la cigarette augmente le risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

 Source : Fédération Française des diabétiques, Organisation Mondiale de la Santé
14 novembre 2017

 

Source: Externe

→ Fédération Française des Diabétiques 

→ Arrêtons de fumer en équipe 

→ Stop au sucre caché !

→ 10 vérités sur l’activité physique