http://www.silvereco.fr/zoom-sur-la-federation-francaise-deducation-physique-et-de-gymnastique-volontaire/3168413

 

Source: Externe

 

Focus sur la FFEPGV La Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) est reconnue d’utilité publique depuis 1976.

Elle développe une offre de pratiques sportives régulières dont les bénéfices pour la santé ne sont plus à démontrer et s’adresse aux : Femmes, en leur proposant des activités physiques et de bien-être,

Enfants, en leur permettant d’explorer l’activité physique,

Seniors, en les accompagnant dans la préservation de leur autonomie,

Salariés, en s’adaptant à leurs contraintes horaires,

Personnes atteintes d’une pathologie particulière.

 

Source: Externe

1ère Fédération sportive non compétitive

5ème Fédération tous sports confondus

Plus de 525 000 pratiquants au sein de 6 215 clubs 7 400 animateurs sportifs

Un maillage territorial bien présent avec 99 Comités Départementaux et 21 Comités Régionaux 50 000 bénévoles et 1,5 million de séances annuelles

Un important volume de salariés : 29 cadres techniques régionaux, 100 formateurs, 80 conseillers de développement, plus de 150 salariés administratifs 93% de femmes à la FFEPGV licenciées

 

Source: Externe

La FFEPGV:

un réseau de formation La FFEPGV concentre une partie de ses moyens à la professionnalisation de ses équipes. En effet, elle considère la formation de ses acteurs (animateurs, techniciens, administratifs…) comme une priorité. « Nous dispensons des formations en rapport avec nos prérogatives. Nous formons des animateurs sur des certificats professionnels mais leur proposons également de compléter leurs compétences par des formations complémentaires, orientées vers l’enfant, l’adulte, ou le senior », explique John Picard, Conseiller Technique National Emploi/Formation Professionnelle à la FFEPGV.

Consulter notre dossier :

Le sport chez les seniors : bienfaits et conseils pour une pratique en toute sécurité Entretien avec John Picard On note un intérêt grandissant de la pratique sportive par les seniors, selon vous pourquoi ? John Picard

FFEPGV« Selon moi, les seniors viennent pratiquer un sport car ils ont du temps et souhaitent maintenir le lien social. L’activité physique est une pratique « thérapeutique » non médicamenteuse intéressante. Pratiquer régulièrement une activité physique permet de maintenir son autonomie le plus longtemps possible et de « donner de la vie » aux années :

les effets bénéfiques du sport sont scientifiquement prouvés !

La philosophie de la FFEPGV est de proposer des activités sportives pour maintenir la santé des personnes de tous les âges.

A ce titre, nous nous basons fondamentalement sur 2 principes :

le respect de l’intégrité des personnes et la recherche de leur autonomie dans la pratique.

La Fédération est au départ présente pour éduquer les pratiquants à la réalisation du bon geste afin qu’il devienne automatique ».

 

Source: Externe

Quelles solutions développez-vous à destination des seniors ?

« Cibler les seniors est un enjeu important aujourd’hui, puisque de nombreux aînés souhaitent reprendre une activité physique. Pour cela, nous proposons des offres de pratiques autour du « Bien Vieillir avec :

– « la séance GV Bien vieillir », séance hebdomadaire annuelle, adaptée à l’âge, aux aptitudes physiques des participants, visant le lien social, le maintien de la forme et de la santé.

Elle vise à :

• Maintenir leur autonomie dans la société,

• Développer la force musculaire et la souplesse des pratiquants

• Maintenir l’équilibre des plus âgés

• Stimuler leur mémoire pour augmenter leur vigilance et lutter contre l’oubli,

• Développer des habiletés motrices et améliorer leur condition physique par une meilleure adaptation à l’effort.

– « Les ateliers du Bien Vieillir avec la GV », ateliers de prévention santé mis en place avec nos partenaires de prévention santé (Inter régimes, mutuelles, Caisses de retraite complémentaires) sur une période de 3 mois environ, sont associés à des temps d’information sur le bien vieillir (alimentation, sommeil, Aménagement de l’habitat, le sommeil…).

Ils visent la découverte ou la reprise d’une activité physique régulière.

 Nous proposons également d’autres programmes, plus axés vers la prévention santé, sur 12 à 16 semaines :

Le programme Acti’March’®, principalement basé sur la marche, qui permet un réentrainement de la fonction cardio vasculaire et vise une meilleure adaptation à l’effort, une perte de poids ainsi qu’une amélioration de la condition physique.

Le programme Gymmémoire®, pour les seniors autonomes de plus de 60 ans, qui vise un réentrainement des mécanismes de mémorisation.

Le programme « L’équilibre où en êtes-vous ?© », pour les seniors de 55 ans et +, souhaitant s’inscrire dans une démarche active de prévention des chutes, pour le maintien de leur mobilité et de leur autonomie ».

 

Source: Externe

Quelles animations proposez-vous aux personnes en perte d’autonomie ?

« Nous travaillons sur une offre spécifique et adaptée aux établissements d’hébergement pour personnes âgées, qu’il s’agisse des EHPAD, des résidences autonomie ou des Résidences Services Seniors : la séance GV « Maintien de l’autonomie », qui s’adresse aux 75 ans et plus.

Celle-ci prend en compte le grand âge, les éventuelles maladies chroniques et neuro dégénératives, l’autonomie des personnes, le lieu d’hébergement, les partenaires et les besoins des résidents.

L’idée est de proposer une animation adéquate et en relation avec les capacités des personnes hébergées. Le maintien de la mobilité et de la réalisation des gestes au quotidien constitue une priorité pour notre Fédération ».

  Pour 80% des seniors, la pratique régulière d’une activité sportive aurait des effets positifs sur leur santé

Pour 80% des seniors, la pratique régulière d’une activité sportive aurait des effets positifs sur leur santé

NaturalPad lance une levée de 400.000 euros en crowdfunding NaturalPad lance une levée de 400.000 euros en crowdfunding [Livre] « On se trompe sur les vieux », un ouvrage écrit par Pierre-Marie Chapon et Bernadette Oudiné [Livre] « On se trompe sur les vieux », un ouvrage écrit par Pierre-Marie Chapon et Bernadette Oudiné

 

Source: Externe